le julblog

mes oeuvres, ma vie

16 juin 2008

EXPO A GRAND-LAVIER (80)

"Je peins, donc je vis"

expo

Trois peintres amateurs régionaux ont choisi la résidence touristique du Domaine du Val, située aux portes de la baie, pour présenter une sélection de leurs oeuvres.

Julien Pradat a 34 ans. Architecte de profession, il a toujours dessiné. A la suite d'un banal saut dans un étang, il se fracture une vertèbre cervicale, en 2005. Depuis, Julien se déplace en fauteuil. "Ce qui m'inquiétait le plus, c'était de perdre l'usage des mains. Le dessin, c'est un combat symbolique pour dire que la vie est encore possible" confie-t-il. Après une rééducation qui lui permet de recouvrer la mobilité des poignets et des bras, il se lance dans la peinture à l'encre de chine et à la gouache. "Je partage maintenant ma passion avec Zélie, ma fille de 4 ans. Du fait de son âge, la réalisation se situe entre l'abstraction et la figuration." Ce qui fait dire à l'artiste, bien humblement : "Je produis des oeuvres à quatre mains."

Courrier Picard 12 juin 2008

Posté par julienpradat à 19:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    :)

    Quoi de plus beau que de mêler ainsi les mains...
    Apprentissage du partage et de la vie.
    J'aime votre titre "je peins donc je vis"...
    Continuez ainsi...

    Posté par fillebavarde, 10 juillet 2008 à 18:24

Poster un commentaire